Le VIH, c'est quoi ?

BE Tested.be

Le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) est le virus à l’origine du SIDA (Syndrome de l’Immunodéficience Acquise). Le VIH affaiblit le système immunitaire en s’attaquant à un certain type de globules blancs (les lymphocytes T4) qui défendent notre organisme. Le virus se transmet par voies sexuelles (vaginale, anale), par contact direct avec le sang, et de la mère à l’enfant (grossesse, accouchement, allaitement). Les liquides contaminants sont donc le sang, les liquides séminaux (sperme et le liquide pré-éjaculatoire), les sécrétions vaginales, le liquide rectal, et le lait maternel.
 

Sans traitement, l’infection par le VIH passe par 3 stades successifs : la primo-infection (phase la plus contagieuse avec des symptômes ressemblant parfois à une petite grippe, dure quelques semaines), une longue phase de latence (sans symptômes, contagieux, dure quelques mois à plus ou moins 20 ans), et finalement le stade SIDA (apparition de maladies opportunistes entrainant le décès). Le virus se multiplie de manière progressive et le nombre de globules blancs diminue. Ceux-ci ne parviennent dès lors plus à défendre l’organisme contre certaines infections. 
 

Depuis une vingtaine d’années, la recherche médicale a fait d’énormes progrès en matière de traitement du VIH. Des traitements plus efficaces, moins contraignants, et entraînant moins d’effets indésirables ont été développés et sont capables de contrôler la charge virale (quantité de virus présente dans une unité de sang) des personnes vivant avec le VIH. Plus ils sont pris rapidement après l’infection par le VIH, plus l’état de santé de la personne sera maintenu. D’où l’importance d’un dépistage et d’une prise en charge précoces !
 

  Nos soutiens

Ce projet est soutenu par la COCOF pour Bruxelles-Capitale et par l'AViQ pour la Wallonie.

  Facebook